Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Eyes Of Alice Cooper

Chronique de The Eyes Of Alice Cooper

Alice Cooper  - The Eyes Of Alice Cooper (Album)

 7 
10

Retour vers le passé



A l'origine, Brutal Planet et Dragontown auraient du former une trilogie. Mais le succès ne fut pas franchement au rendez-vous et Alice Cooper, dépité, décide de revenir vers quelque chose de plus rock et tant pis pour son concept. Il s'entoure alors de musiciens de renom (on retrouve entre autre Eric Dover, découvert sur Slash's Snakepit ou encore Eric Singer qui a aussi bien officié pour Black Sabbath, Kiss, ou Avantasia) et il s'enferme au studio avec la ferme attention de faire du rock'n'roll comme il l'aime (ou peut-être comme les fans l'aiment ?).

Et de rock'n'roll, il en est bel et bien question sur cet album, ainsi qu'un peu plus que ça. C'est comme si Alice Cooper avait fait une cure de jouvence, il y a quelque chose d'adolescent dans la musique qui se dégage de cet opus. Alice semble s'amuser comme un petit fou et s'attarde sur son passé, traversant une nouvelle fois les années 80 et le tout début des années 90, sans oublier de faire un détour par les seventies. Et pourtant, jamais The Eyes Of Alice Cooper ne sonnera de façon passéiste. Le style bien sûr, n'a rien de moderne. Mais l'interprétation qui en est faite l'est. L'album a été produit efficacement, pour éviter justement une certaine patine qui aurait artificiellement vieilli cet opus.

Les morceaux sont tous très courts, directs. Il n'y a pas de bavardage inutile sur cet album. Même les soli ne durent qu'un minimum de temps. Les riffs ne prennent pas la peine de se développer interminablement non plus. Tout est prévu pour que chaque chanson soit un petit brûlot en puissance, où Alice prend rapidement la parole. On remarque qu'il n'use pas fréquemment de son timbre de voix particulier, macabre ou malsain, mais qu'il chante souvent de façon punchy et mélodieuse. Et ce n'est pas désagréable, il est bon de se rappeler de temps en temps qu'il a également une belle voix quand il la travaille quelque peu, que tout ne passe pas par le Grand Guignol.

Ce dernier n'est d'ailleurs pas tout à fait absent, on le retrouve sur l'étonnante This House Is Haunted qui renoue gentiment avec le côté fantasmagorique qu'il arrivait à développer sur le sublime Welcome To My Nightmare. Et se plaisant dans le sen sdu contrepied, il explore également des voies un peu plus inédites pour lui, comme sur I'm So Angry qui développe une espèce de côté punk rock californien sympathique et très sautillant. Alice est en grande forme, il nous régale tout du long, se mettant à chaque fois dans le style de la chanson pour ne pas imposer un style, mais pour donner du style.

Cependant, tout n'est pas parfait. Certains esprits chagrins diront que Alice a choisi clairement la voie de la facilité. Ce n'est pas totalement faux. ce disque ne peut que plaire et pourquoi pas, séduire les pontes de MTV ? Simpliste et amusant, doté de chansons aux titres alambiqués. Il y a des choeurs qui passent bien, du rythme, de la diversité, mais il manque peut-être d'un peu d'âme pour faire un liant efficace ? Cela n'empêche pas l'album d'être plus que satisfaisant, il se montre même carrément jouissif par moment, mais il marque aussi une espèce de petite mort. Le Coop' semble délaisser sa faculté à faire de bons concepts albums et revient à la porté de l'amateur de musique moyen. Avec en prime, un sacré retour en arrière du point de vue style.

The Eyes Of Alice Cooper, vingt troisième album de notre parrain à tous, montre que l'homme reste encore vaillant et parfaitement capable de chanter avec justesse. La comparaison avec Ozzy ferait mal pour ce dernier. Un disque rock'n'roll, tout simplement, avec quelques petites digressions bien sympathiques, mais qui, en définitive, n'apporte pas grand chose à l'édifice Alice Cooper au Panthéon du metal.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Eyes Of Alice Cooper - Infos

Voir la discographie de Alice Cooper
Infos de The Eyes Of Alice Cooper

Sortie : 23 septembre 2003
Genre : Hard Rock
Label : Spitfire
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. What Do You Want From Me ? (3:24)à écouter en premierparoles de What Do You Want From Me ?
2. Between High School & Old School (3:01)à écouter en premierparoles de Between High School & Old School
3. Man Of The Year (2:51)paroles de Man Of The Year
4. Novocaine (3:07)paroles de Novocaine
5. Bye Bye Baby (3:27)paroles de Bye Bye Baby
6. Be With You Awhile (4:17)paroles de Be With You Awhile
7. Detroit City (3:58)paroles de Detroit City
8. Spirits Rebellious (3:35)paroles de Spirits Rebellious
9. This House Is Haunted (3:30)à écouter en premierparoles de This House Is Haunted
10. Love Should Never Feel Like This (3:32)à écouter en premierparoles de Love Should Never Feel Like This
11. The Song That Didn't Rhyme (3:17)paroles de The Song That Didn't Rhyme
12. I'm So Angry (3:36)culte !culte !paroles de I'm So Angry
13. Backyard Brawl (2:36)à écouter en premierparoles de Backyard Brawl
écouter : Ecouter l'album



Alice Cooper

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Scarecrow
The Scarecrow
2008

Avantasia
Avantasia
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metal symphonique
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Nightmare
Nightmare
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: