Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Baptizm Of Fire

Chronique de Baptizm Of Fire

Glenn Tipton  - Baptizm Of Fire (Album)

Baptême du feu en solo



Après le départ de Rob Halford de Judas Priest, les musiciens sont restés longtemps dans l'incapacité à lui trouver un remplaçant et forcément, certains se sont retrouvés embrigadés dans divers projets (dont Scott Travis qui avait tenté l'expérience Fight avec le "Metal God"). Glenn Tipton, lui, de son côté, avait pas mal composé et s'était retrouvé avec plus de titres qu'il n'en fallait pour faire un nouvel album avec le Priest et certains ne correspondaient pas forcément au style incisif de son groupe. Aussi décide-t-il de franchir le pas et de sortir un album solo.

Et une chose est certaine, le guitariste sait bien s'entourer. On note de nombreux musiciens sur ce disque, et pas des moindres, si l'on se réfère aux crédits. Les noms de Billy Sheenan (Mr Big), John Entwistle (The Who), Cozy Powell (Rainbow) et de Robert Trujillo (Ozzy Osbourne) sautent tout de suite aux yeux et ça fait sacrément envie. Reste plus qu'à mettre le disque dans le lecteur pour savoir ce que cette fine équipe nous réserve.

En fait, il n'y a pas franchement de surprises mais si Tipton n'est pas tout à fait là où on l'attendait. Il s'agit bien sûr de heavy metal, assez moderne dans son approche, mais sans pour autant porter le sceau du Priest sur chaque composition. Tipton a décidé d'assurer le chant. Sa voix n'est pas désagréable, juste étrangement éraillée, ce qui la rend assez particulière en définitive sans pour autant se risquer à un comparatif douteux avec celle de Biff Byford de Saxon. Alors le résultat est souvent sec, parfois un peu quelconque, en-deça de ce que l'on est en droit d'attendre de la part d'un tel guitariste. Ce qui est frappant, quand on connait les albums de Judas Priest, c'est de ne pas retrouver cette dualité de guitares dans les soli, mais Glenn sait s'adapter et se livre à de très belles prestations, comme en témoigne le morceau titre, un instrumental bien agencé et rondement mené.

Autre surprise qui n'en est pas une, on retrouve une reprise sur Baptizm Of Fire. Il s'agit du célèbre Paint It Black des Rolling Stones, maintes fois reproduites par d'autres groupes de metal. La version que propose Tipton commence de façon traditionnelle avant de s'enflammer pour un résultat de très bon aloi. Son chant éraillé fait merveille sur ses lignes de guitares tranchantes. On aurait pu imaginer Judas Priest la jouer ainsi, et on se rend compte alors de la capacité de Glenn à transformer une chanson pour la faire sienne. Un très bon travail, qui démontre une fois de plus les qualités du musiciens.

Malheureusement, le disque se perd quelque peu en longueur et peut devenir répétitif à la longue. On a l'impression que parfois, il n'est pas forcément à l'aise en tant que seul six-cordiste. Que KK Downning lui manque. Aussi il enclenche le pilotage automatique et se laisse aller au gré de compositions qui ne captent pas forcément l'intérêt, dont une certaine forme de brutalité parait presque déplacée. L'homme vit avec son temps et donne des indices quant à ce qu'allait être Jugulator, mais ces morceaux n'auraient-ils pas mieux fait alors de terminer sur ce dernier en lieu et place d'autres, plus faibles ? On pense à Kill Or Be Killed, parfait exemple de cet état de fait.

Pour un essai solo, après une longue carrière au sein d'un même groupe, c'est plutôt réussi, même si on aurait peut-être aimé plus de fantaisie, plus de prises de risque plutôt que cet album de heavy metal qui aurait pu, un peu modifié, devenir un album de Judas Priest. Il y a de bonnes choses dessus, des trucs un peu moins sympa, mais surtout, de quoi passer un bon moment, ce qui est l'essentiel après tout.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Baptizm Of Fire - Infos

Voir la discographie de Glenn Tipton
Infos de Baptizm Of Fire
acheter sur Amazon
Sortie : 1997
Genre : Heavy Metal
Label : Riff Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Hard Core (4:39)à écouter en premierparoles de Hard Core
2. Paint It Black (2:56)à écouter en premierparoles de Paint It Black
3. Enter The Storm (5:56)paroles de Enter The Storm
4. Fuel Me Up (3:02)paroles de Fuel Me Up
5. Extinct (5:33)paroles de Extinct
6. Batizm Of Fire (5:16)à écouter en premierlistenparoles de Batizm Of Fire
7. The Healer (4:56)paroles de The Healer
8. Cruise Control (4:08)paroles de Cruise Control
9. Kll Or Be Killed (3:21)paroles de Kll Or Be Killed
10. Voodoo Brother (5:36)paroles de Voodoo Brother
11. Left For Dead (3:45)à écouter en premierparoles de Left For Dead
écouter : Ecouter l'album

Glenn Tipton

Albums chroniqués :
Chronique de Baptizm Of Fire
Baptizm Of Fire
1997

Glenn Tipton
Glenn Tipton
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni




Groupes en rapport


Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sacrifice
Sacrifice
2013

Chronique de Into The Labyrinth
Into The Labyrinth
2009

Chronique de Killing Ground
Killing Ground
2001

Chronique de Metalhead
Metalhead
1999

Saxon
Saxon
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne