Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Forged in Ruin

Chronique de Forged in Ruin

Abdicate  - Forged in Ruin (Album)



Les américains d'Abdicate pourrait bien devenir une des révélations les plus intrigante de leur pays, sans toutefois, pour l'instant, atteindre la renommé de leurs compatriotes de Suffocation, Dying Fetus, ou encore Immolation. En une expression violente et barbare ponctué de breaks redoutable et de lourdeurs étouffantes délicieusement disséminées, ce nouveau venu nous propose d'explorer les abysses putrides d'un Death Brutal et technique symptomatique des contrées de leur pays. Cependant si les inspirations artistiques d'Abdicate prennent effectivement leurs sources dans cette univers créatif étatsunien, c'est, plus précisément, au cœur de cette scène New Yorkaise que s'enfonce profondément les racines les plus singulière qui les caractérisent.

L'histoire de cette formation débute en cette année 2008. Construite autour de Lewis et Brian à la guitare, Rich à la basse, Yeti au chant et Alex à la basse, l'entité ainsi né va très vite poussée des premiers hurlements dont les annales garderont une trace immuables sous la forme d'un EP, Relinquish the Throne, sortis la même année sur le label Sevared Records auquel on doit, quelques œuvres captivantes dont notamment le Murderous Acts of Cruelty de Peshmerga. Seulement un an après ce premier méfait, le groupe sort son album, Forged in Ruin, toujours ecore produit par la même maison de disque. Et Abdicate, sur cette œuvre, démontre déjà tout l'étendu d'un talent fort prometteur.

Au son d'une musique agressive, dont la brutalité est accentué par un sens remarquable de la nuance musical né de ces breaks et de ces mélodies plus pesantes et insalubres, Yeti et ses acolytes nous dévoilent leur conception délicieusement cauchemardesque de l'expression musicale. Baignée dans les viscères, les entrailles, la chair et le sang des massacres de congénères déjà évoqués, Abdicate nous propose rien moins qu'un délectable carnage. La démarche pourrait paraitre saugrenue tant elle n'a rien de fondamentalement nouveau, toutefois le groupe tente de perpétuer son propre carnage. Car, en effet, outres ces similitudes musicales évidentes inspirées par une appartenance culturelle natales (Pyrexia, Malevolent Creation, Suffocation, Immolation...), outres celles, plus succinctes, inspiré plus lointainement (Cannibal Corpse) et, outres, celles résultat d'un lien de parenté vocale (Napalm Death), Abdicate aura su, remarquablement, s'imprégner avec suffisamment de subtilité de toutes ces influences pour en retranscrire une vision superbement effroyable qui lui est propre. Et ainsi comment rester indifférent à ce Death Brutal terriblement moderne, à l'imagerie gore, dans lequel s'exprime avec raffinement les teintes carmines délicieuses de break admirables, glauques et entêtants et de mélodies aux rythmes parfois pesants (les excellents Burden of Existence, Entangled in Darkness, Baptised in Fire, Forged in Ruin, Godless Vengeance ou encore, par exemple, Relinquish the Throne)?

Il convient également de souligner que certains des titres contenus sur cet album l'étaient déjà sur l'EP sortis précédemment. Toutefois, il est à noter, que les versions présentes sur ce dernier manifeste ont été retravaillées et réenregistrés pour l'occasion (Forged in Ruin, Relinquish the Throne et Argument of King).

Forged in Ruin est donc une œuvre admirable qui révèle les incroyables capacités de ces jeunes carnassiers que sont Abdicate. Nul doute que ces nouveaux tortionnaires américains n'en resteront pas là. Rien ne pourrait, d'ailleurs, combler davantage nos cruels esprits carnivores qui, s'ils sont rassasiés pour le moment, attendent avec une impatience non feinte, d'autres massacres. Bientôt. Peut-être...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Encore une excellente chro cher dark_omens. Perso, j'avais effectivement bien accroché au style de ces américains.
D'ailleurs, si tu ne connais pas encore, je te conseille vivement de jeter une oreille sur Agiel, groupe monstrueux mais hélas désespérément muet depuis 2005, dans lequel ont officié le chanteur et le bassiste d'Abdicate.

mar. 5 avril 11- 19:26  
Je te remercie pour ton compliment et je note pour Agiel.
mar. 5 avril 11- 21:07  


Forged in Ruin - Infos

Voir la discographie de Abdicate
Infos de Forged in Ruin
acheter sur Amazon
Sortie : 2 décembre 2009
Genre : Death Metal
Label : Sevared Records
Playlist :
1.  The Burden of Existence (2:53)
2.  Entangled in Darkness (3:12)
3.  Divine Redemption (2:32)
4.  Baptised in Fire (3:11)
5.  Path to Anguish (2:06)
6.  Forged in Ruin (2:54)
7.  Godless Vengeance (2:29)
8.  Relinquish the Throne (3:10)
9.  Beckoning Death (2:53)
10.  Argument of Kings (0:33)
11.  Trail of Blood (4:29)
écouter : Ecouter l'album



Abdicate

Abdicate
Abdicate
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Suffocation
Suffocation
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dying Fetus
Dying Fetus
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The 13th Beast
The 13th Beast
2018

Malevolent Creation
Malevolent Creation
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: