Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Thickskin

Chronique de Thickskin

Skid Row  - Thickskin (Album)

 6 
10

Tiens Scotti, t'es toujours là, toi ?



Un nouvel album de Skid Row, en 2003, cela ressemble à de la science fiction, ça a le goût de la science fiction, ça a la couleur de la science fiction, mais c'est bel et bien une réalité. La formation renait de ses cendres un peu fumantes, ou plutôt sort de ses longues vacances pour proposer ce Thickskin, première réalisation depuis les départs (ou évictions) de Sebastian Bach et de Rob Affuso, remplacés respectivement par Johnny Solinger au chant et Phil Varone à la batterie.

Bien sûr, succéder à Bach n'est pas chose aisée tant l'homme, hyperactif, semblait porter tout le groupe sur ses épaules. Et là où Rachel Bolan et Snake ont fait preuve d'intelligence, c'est en choisissant un chanteur dont le registre vocal s'éloigne considérablement de celui de son prédécesseur. Ici, le chant est plus rugueux, bien moins aigu. On perd certes en envolées vocales dont Bach savait si bien nous délecter, mais on gagne quelque peu en rudesse, ce que les musiciens parviennent à tirer à leur avantage. Le son même de Skid Row change quelque peu puisque le jeu de Varone est également très différent de celui de Affuso et mine de rien, cela pèse sur le style également.

Musicalement, le groupe retrouve un peu de ses racines punk pour un album qui finalement sonne de façon assez heavy sans pour autant être forcément agressif. Nous sommes loin de la virulence de Slave To The Grind, véritable mètre étalon dans la carrière de Skid Row. Et tenir la comparaison avec son passé s'avère finalement assez difficile. Pris comme tel, Thickskin n'est pas un mauvais album, il est même plutôt plaisant avec ses refrains bien balancés et la volonté de la formation de sortir un disque carré, avec selon son habitude sa ballade et ses morceaux concis qui envoient la sauce bien comme il faut. Solinger n'est pas forcément impérial, mais il fournit un travail très honnête, où il arrive même à se montrer à son avantage à plusieurs reprises, surtout sur les plans les plus énervés.

Mais bon, on tourne tout de même un peu en rond, le long de douze titres qui finissent un peu par tous se ressembler de par leur texture heavy. Sans oublier une erreur de goût tout simplement fabuleuse, une nouvelle version speedée de I Remember You qui figurait sur le premier album éponyme et qui ici prend des allures de compo rock sous crack. Cela fait peur, c'est limite décevant de voir que le morceau sert d'appât et que la prise est bien médiocre par rapport aux promesses. Une ombre bien noire sur ce disque qui ne décolle non plus jamais vraiment passé la première moitié.

Bref, Skid Row est de retour et si ce n'est pas la reformation du siècle, ça a le mérite de faire un peu plaisir, même si Thickskin ne tient pas toutes ses promesses. La faute à deux premiers albums qui naviguent entre le grand cru et l'exceptionnel et un troisième qui avait encore des choses à dire même s'il sentait un peu le réchauffé. Là, c'est pas franchement du neuf, le disque aurait pu sortir à la fin des années 90 pour être encore dans le coup. Comme si Skid Row voulait profiter du revival heavy metal qui sévissait alors aux USA pour tirer son épingle du jeu. Un album certainement intéressé, pas si inintéressant que ça et qui au final, tient assez bien la route.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Thickskin - Infos

Voir la discographie de Skid Row
Infos de Thickskin

Sortie : 5 août 2003
Genre : Rock Metal
Label : Steamhammer Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. New Generation (3:18)à écouter en premierparoles de New Generation
2. Ghost (3:54)à écouter en premierparoles de Ghost
3. Swallow Me (The Real You) (3:38)à écouter en premierparoles de Swallow Me (The Real You)
4. Born A Beggar (4:28)paroles de Born A Beggar
5. Thick Is The Skin (3:48)à écouter en premierparoles de Thick Is The Skin
6. See You Around (4:19)paroles de See You Around
7. Mouth Of Voodoo (4:26)paroles de Mouth Of Voodoo
8. One Light (4:07)paroles de One Light
9. I Remember You Two (3:20)paroles de I Remember You Two
10. Lamb (3:41)paroles de Lamb
11. Down From Underground (4:35)paroles de Down From Underground
12. Hittin' A Wall (3:06)paroles de Hittin' A Wall
écouter : Ecouter l'album



Skid Row

Albums chroniqués :
Chronique de Thickskin
Thickskin
2003

Chronique de Subhuman Race
Subhuman Race
1995

Chronique de Slave To The Grind
Slave To The Grind
1991

Chronique de Skid Row
Skid Row
1989

Skid Row
Skid Row
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de What About Now
What About Now
2013

Chronique de Slippery When Wet
Slippery When Wet
1986

Bon Jovi
Bon Jovi
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis


Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: