Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de No God, No Satan

Chronique de No God, No Satan

Otargos  - No God, No Satan (Album)

Sans Dieu ni Diable



Fuck God-Disease Process, le dernier opus d’Otargos avait un peu déçu les fans de la première heure… Un album un peu trop lisse, sans réelle saveur, un dvd bonus qui montrait une bande de bons vivants « on the road », bref : de quoi éloigner les derniers puristes qui accordaient de l’importance au groupe…
Paradoxalement, c’est aussi l’album qui aura permis groupe d’avoir une reconnaissance plus étendue et qui a donc permis au nom Otargos de circuler fièrement dans l’hexagone.

Mais attention, les français n’avaient pas encore dit leur dernier mot. Et ils viennent le prouver en revenant avec un tout nouvel album, à peine un an après la sortie du précédent disque. Le titre est clair : No God, No Satan. Un titre qui affirme une fois de plus l’athéisme cynique colporté depuis les débuts du combo.
Mais une fois de plus, Otargos cumule les paradoxes. Tandis que le ‘Religious’ Black Metal bat son plein, lui, Otargos, affirme sa négation du divin. Mais là où le paradoxe est encore plus poussé, c’est que nos français reprennent en partie le ‘son’ qui caractérise ces groupes orthodoxes. Ainsi, on retrouve les arpèges disharmoniques de Deathspell Omega ou de Watain, le tout légèrement saupoudré d’un emprunt à Stormnatt. Sans compter les atmosphères à la fois ambiantes et démoniaques qui parsèment l'album.

Mais là où les détracteurs attendaient Otargos au tournant, le groupe arrive à faire peau neuve avec une musique fraîche, sombre et variée. La linéarité abusive de l’avant dernier opus ne laissait rien présager de bon, au contraire, on voyait son avenir encore plus stagnant. Et finalement, l’auditeur est surpris par un son à la fois moderne et puissant, parfois aux limites de l'indus, il est surpris par ces passages presque ambiants comme Cuiusvis Hominis Est Errare ou d’autres éléments presque ritualistes, puis reviennent des titres carrément plus chaotiques et froids.
En clair, Otargos signe-là un album qui contient tous les éléments pour faire un bon disque de Black Metal, avec des atmosphères pesantes, des morceaux angoissants et lourds, etc.

Et si on s’attendait à un album trop linéaire, Otargos propose du rebondissement tout en restant dans une homogénéité certaine. Car dans son ensemble, No God, No Satan sonne comme le renouveau d’un groupe que l’on n'attendait plus. Ceux qui avaient aimé Fuck God-Disease Process seront des inconditionnels de ce nouvel opus. Et ceux qui avaient perdu de l’intérêt pour le groupe le retrouveront bien vite en posant une oreille sur cette galette. Et pour ceux qui ne connaissaient pas, le seul conseil est de découvrir Otargos avec No God, No Satan, tout simplement.

(1) Modifier l'article
par Pit, le 15 août 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




No God, No Satan - Infos

Voir la discographie de Otargos
Infos de No God, No Satan
acheter sur Amazon
Sortie : 30 août 2010
Genre : Black Metal
Label : Season of Mist
Playlist :
1. Hoax-Virus-God (02:32)
2. Cloning the Divine (04:01)
3. Worship Industrialized (04:18)
4. Hexameron (04:14)
5. I, Flesh of God (02:42)
6. Origin (04:23)
7. Cuiusvis Hominis Est Errare (10:14)
8. I, Blood of Satan (03:11)
9. XXI (The Pathological Mass) (04:28)
10. The Hulk of Conviction and Faith (08:30)
écouter : Ecouter l'album

Otargos


Albums chroniqués :
Chronique de Xeno Kaos
Xeno Kaos
2015

Chronique de No God, No Satan
No God, No Satan
2010

Otargos
Otargos
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Angelus Exuro pro Eternus
Angelus Exuro pro Eternus
2009

Dark Funeral
Dark Funeral
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Marduk
Marduk
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice
Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice
2004

Deathspell Omega
Deathspell Omega
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Black Metal
Origine : France


Watain
Watain
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: