Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de HYSTERIA

Chronique de HYSTERIA

Def Leppard  - HYSTERIA (Album)

 9 
10



C’est face à l’adversité que l’on juge de la qualité d’un homme. C’est au devant des malheurs les plus dures que l’on mesure la grandeur d’un sentiment. Lorsque Rick Allen en décembre 1984 perd un de ses bras dans un grave accident de voiture, il apparait évident que sa carrière de musicien semble brisée.
Pourtant avec une détermination admirable l’homme va se remettre debout, et le musicien se rassoir derrière son kit. Reprenant ses baguettes, et devenant ainsi le premier, et le seul, batteur manchot de toute l’histoire, Rick Allen acquiert une respectabilité, et une renommée, digne des plus grands. Bien entendu ces talents ne seront pas étrangers à cet état de fait. Et si Rick est éminemment estimable, la décision de ces camarades de ne pas abandonner le musicien en dit longs sur les valeurs humaines des membres de Def Leppard.

Mais si l’homme a besoin de courage, le musicien, quant à lui, a besoin d’une révolution. Comment pourrait-il effectivement jouer encore de la batterie, instrument où l’indépendance de tous ces membres est non seulement essentielle mais cruciale ? Il lui faudra donc reconsidérer totalement sa manière de s’exprimer. Créant une voie nouvelle, il pense une batterie, avec Avec Jeff Rich fondateur de Status Quo, avec qui il passera des heures à discuter pendant sa convalescence, finissant par élaborer un instrument semi-acoustique, semi électronique capable de répondre aux contraintes son nouveau jeu où ses pieds devront palier l’absence de son bras. Aidé de ces nombreuses avancées, il assujettit donc certains de ces fûts à des pédales. Il lui faudra deux ans pour maitriser cette nouvelle technique. Mais quand sort Hysteria, en 1987, Rick est redevenu le batteur de Def Leppard.

Si les premières cicatrices d’un visage plus poli et moins sauvagement Hard Rock/Heavy, digne héritage de la NWOBHM, étaient apparues sur un Pyromania plus posé et plus mélodique, nul doute qu’avec cette tragédie, mais surtout cette décision admirable de ne pas abandonner l’un des siens, Def Leppard ne sera plus jamais celui qu’il fut naguère. La fracture est nette. Autrefois excellent groupe de la nouvelle vague Heavy britannique pour les uns, il est désormais un excellent groupe de Hard-FM mélodique pour les autres.

Le changement musical est donc un bouleversement et d'emblée les titres aux arrangements mélodiques parfaits, aux rythmes plus lents et lancinants, et dont la technologie obligatoire usé par Rick Allen, mais aussi la présence de certains montages et de certaines sonorités plus "synthétique", fait assurément perdre de la vie au profit d’une certaine froideur plus "artificielle" à ce Hysteria. Ainsi des titres tels que, par exemple, Women, Pour Some Sugar On Me ou encore Armagedon It témoignent de ce ressenti. Pourtant, aussi paradoxal que cela puisses paraitre, ces titres, plus mélodiques, plus nonchalants, plus accessibles et moins "organiques", n’en demeurent pas moins excellents. Ainsi au côté de ceux déjà cités, ajoutons Rocket, le superbe Animal, Don’t Shoot Shotgun ou encore un très bon Run Riot nerveux.

A l’image d’un Bon Jovi qui vient de sortir, durant l’année 1986, un excellent Slippery When Wet, véritable référence du Hard-FM, la ballade romantique est un exercice quasiment indispensable. Dans cette variation sur le même thème, au mieux émouvant, au pire mièvre, Def Leppard nous propose Love Bites, Hysteria et Love and Affection. Si la dernière parait, quelque peu dispensable et convenue, les deux autres sont très intéressantes.

Si avec ce disque, véritable rupture dans la carrière des anglais, Def Leppard abandonne définitivement son visage d’antan pour un autre plus adouci, il demeure un groupe captivant. Véritable consécration mérité, dans son nouveau genre, ce Hysteria reste, quoiqu’on en dise, un album fascinant pour les amateurs de Hard-FM mélodique.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

HYSTERIA - Infos

Voir la discographie de Def Leppard
Infos de HYSTERIA
acheter sur Amazon
Sortie : 3 août 1987
Genre : Hard Rock
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Women (05:41)listenparoles de Women
2. Rocket (06:34)listenparoles de Rocket
3. Animal (04:02)paroles de Animal
4. Love Bites (05:46)paroles de Love Bites
5. Pour Some Sugar On Me (04:25)paroles de Pour Some Sugar On Me
6. Armageddon It (05:21)listenparoles de Armageddon It
7. Gods Of War (06:32)paroles de Gods Of War
8. Don't Shoot Shotgun (04:10)paroles de Don't Shoot Shotgun
9. Run Riot (04:38)paroles de Run Riot
10. Hysteria (05:49)listenparoles de Hysteria
11. Excitable (04:19)paroles de Excitable
12. Love And Affection (04:35)paroles de Love And Affection
écouter : Ecouter l'album



Def Leppard

Def Leppard
Def Leppard
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Noises From The Cathouse
Noises From The Cathouse
2004

Chronique de Spellbound
Spellbound
1981

Tygers Of Pan Tang
Tygers Of Pan Tang
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni


Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Status Quo
Status Quo
Voir la page du groupe
Création : 1962
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de What About Now
What About Now
2013

Chronique de Slippery When Wet
Slippery When Wet
1986

Bon Jovi
Bon Jovi
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis