Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de EUPHORIA

Chronique de EUPHORIA

Def Leppard  - EUPHORIA (Album)



Alors que Def Leppard, avec Slang, n’avait pas jugé nécessaire d’effectuer l’éternel retour à la source originelle d’une antique, et glorieuse, époque lointaine passée après un Adrenalize décrié comme la ressasse artistique stérile d’un excellent Hysteria, mais avait plutôt fait le choix audacieux d’une certaine évolution dont le résultat est, sans doute, discutable mais dont la démarche est éminemment respectable, voilà les anglais en proie à ce sempiternel revirement, véritable désaveu. Victime ? Pas tout à fait, car Euphoria s’annonce comme une volonté consensuelle consentis dont le but, inavoué, est de rassembler, le plus largement, possible un auditoire quelque peu désemparé face à ces visages changeant de Def Leppard.

Concernant les éléments indiscutablement positifs de cet œuvre, il est raisonnablement difficile de taire ce retour à une musique plus électrique, plus incisive et, donc, selon moi, plus intéressante. Ainsi délaissant quelque peu les rivages trop tranquilles d’une musique Pop/Rock, Joe Elliott et ses compagnons marche à nouveau sur les chemins d’un Hard-FM très mélodique.

Abandonnant les climats particuliers de certains titres de Slang (Truth, Turn To Dust et Slang), le groupe compose ici des titres qui s’inscrive, trop fidèlement pour certain, dans le chemin tracé autrefois. L’évident constat de déjà-entendu est donc prégnant. Pourtant si la déception naissante qui nous étreint ne vient, certainement, pas de cette volonté créatrice de se rapprocher d’Hysteria ou d’Adrenalize, avec quelques légères touches empruntées à Slang ; elle vient indiscutablement de ce résultat qui manque, à mon sens, singulièrement d’inspiration. Ainsi, par exemple, des titres tels que Demolition Man, Promises, Disintegrate ou encore King Of Oblivion n’auraient fait que des titres anecdotiques sur les œuvres « leppardienne », déjà cités, sorties en 1987 ou en 1992, dont ils sont très largement inspirés. Mais quel est réellement l’intérêt de morceaux aussi secondaire et similaire, en 1999 ?

De l’ère, proche, de Slang seule quelques intonations succinctes peuvent encore se faire sentir. Ainsi peut-on entendre, dans les couplets, par exemple, de Back In Your Face ou encore de All Night quelques nuances sobres issus de cette époque. Quelques phrasés syncopés, quelques atmosphères légèrement plus audacieuses, voilà tout ce qu’il reste de ce dessein hardi qui animait Def Leppard il y a peu encore.

Concernant les ballades, et autres titres d’un acabit assimilable, force est de constater qu’elles sont de plus en plus nombreuses. Toujours plus abondantes mais pas nécessairement toujours plus indispensables. Ainsi en dehors des agréables Goodbye et Paper Sun, ce dernier dont certaines intonations ne sont pas sans nous évoquer White Lightning sur, encore, Adrenalize ; It’s Only Love, To Be Alive et Guilty ne sont qu’ennuis et accablements insupportablement mièvres.

Cet Euphoria, apparaissant comme une indéniable volonté de réunifier le peuple « leppardien » autour de ses valeurs diverses et variées disséminés dans sa musique d’autrefois, n’est qu’une illusion. Construite autour de titres à l’efficacité discutable, il donne à entendre l’essoufflement manifeste d’un groupe en plein désarroi quant à ces choix artistiques. L’aspect le plus dramatique de ce constat amer, est l’inexorabilité et la résignation avec laquelle les anglais semblent agoniser. L’horizon sombre est désespérant mais l’impuissance à l’éclaircir, l’est bien davantage encore.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

EUPHORIA - Infos

Voir la discographie de Def Leppard
Infos de EUPHORIA
acheter sur Amazon
Sortie : avril 1999
Genre : Hard Rock
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Demolition Man (03:24)paroles de Demolition Man
2. Promises (03:59)paroles de Promises
3. Back in Your Face (03:20)paroles de Back in Your Face
4. Goodbye (03:35)listenparoles de Goodbye
5. All Night (03:37)paroles de All Night
6. Paper Sun (05:27)paroles de Paper Sun
7. It's Only Love (04:06)paroles de It's Only Love
8. 21st Century Sha La La La Girl (04:06)paroles de 21st Century Sha La La La Girl
9. To Be Alive (03:52)paroles de To Be Alive
10. Disintegrate (02:50)paroles de Disintegrate
11. Guilty (03:46)paroles de Guilty
12. Day After Day (04:36)paroles de Day After Day
13. Kings of Oblivion (04:18)paroles de Kings of Oblivion
écouter : Ecouter l'album



Def Leppard

Def Leppard
Def Leppard
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Noises From The Cathouse
Noises From The Cathouse
2004

Chronique de Spellbound
Spellbound
1981

Tygers Of Pan Tang
Tygers Of Pan Tang
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni


Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: