Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de X

Chronique de X

Def Leppard  - X (Album)



S’enfermant dans une démarche musicale aux propos toujours plus esthétiques et immédiats, toujours plus commerciaux et accessibles diraient les plus cyniques, Def Leppard fait doucement évoluer sa conception artistique vers un concept de plus en plus Pop/Rock mélodique. Si l’aspect mélodique d’une expression musicale ne constitue pas nécessairement un défaut, il faut bien reconnaitre que quant à son aspect directement directe il s’adresse d’emblée à un auditoire largement plus néophytes en matière de musique Hard. Ce public différent pourra bien trouver nombres de qualités à cette œuvre, l’adepte spécifique de cette grande famille réunis sous la bannière maladroitement baptisé Hard Rock, dans son acception la plus vaste et la plus vague, quant à lui, ne pourra s’y reconnaitre que bien trop subrepticement.

La tâche de la chronique s’annonce alors hautement délicate, car d’emblée une interrogation s’impose à votre humble serviteur. Doit-on se départir de toutes ces partialités qui nous habitent et juger cet opus pour ce qu’il est, à savoir une œuvre digne de plaire au plus grand nombre ? Ou doit-on garder en mémoire ces vécus particuliers qui nous lient à la musique que nous aimons tant ? En d’autre terme doit-on apprécier cet album comme un excellent disque de Pop/Rock, ce qu’il est peut-être, ou doit-on le juger comme un disque de Hard Rock, assurément, médiocre ?

Dans l’hypothèse où la décision prise serait d’appréhender l’œuvre sans aprioris, force est de constater que mes lacunes sont incommensurables tant l’art Pop/Rock contemporaine reste, pour moi, énigmatique, et n’éveille agréablement mes sens que bien trop rarement.

En axant ma réflexion sur l’autre apostolat, notoirement plus naturelle pour moi, je ne peux que crier avec force ma rancœur. M’égarant dans les dédales sucrés de ces harmonies, désespérément, douces, cette œuvre n’a que peu d’intérêt. Dénaturant profondément l’âme Hard-FM, Def Leppard se compromet au sein de la communauté qui, la première, lui offrit un formidable écho mérité. Diluant ses velléités les plus ‘‘énergiques’’, il nous offre le spectacle pathétique de cette mièvre représentation. Souligné encore par un manque de rythmes récurent, alourdis par une musicalité au souci d’esthétisme trop prégnant, accablé par la parcimonie avec laquelle les guitares s’expriment, la plupart de ces titres s’enfoncent définitivement dans une naïveté embarrassante. La cruelle déception devient alors inévitable.

A la mesure de l’ensemble de ces imperfections, tant sur le plan mélodique que sur le plan rythmique, il devient même, parfois, difficile de différencier le propos de ballades symptomatique du Hard-FM de celui d’une musique plus typiquement Pop.

Evoquons tout de même, aussi, aux rangs de l’amertume, quelques uns de ces titres. Ainsi Torn To Shred, Love Don’t Lie, Gravity, Everyday ou encore Girl Like You, par exemple, sont, selon moi, d’infâme offrande d’un ennui achevé.

Dans ces eaux Pop insipide seul, selon moi, des morceaux tels que Now, Kiss The Day et You’re So Beautiful demeurent relativement plaisants. Et dans celles gardant les stigmates les plus propres aux propos d’autrefois des britanniques, seul des titres tels que Four Letter Words et Cry, par exemple, gardent une ‘‘force’’, et une certaine intensité nous rappelant aux bons souvenirs de Def Leppard. Mais, mon Dieu, que c’est peu.

Ce X, dixième album des anglais de Def Leppard, est un échec artistique. Il nous propose l’évolution Pop/Rock fade d’un groupe qui fut, jadis, l’un des plus prometteurs de la scène NWOBHM, avant de devenir l’un des plus charmeurs du paysage Hard-FM. S’affirmera-t-il comme un des plus talentueux de ce nouveau créneau ? Peut être. Pourtant artistiquement si la démarche est respectable, résultat l’est nettement moins. Quant à parler de trahison, il n’y a qu’un pas que les fervents amateurs de la scène Hard franchiront allégrement. Je les comprends.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

X - Infos

Voir la discographie de Def Leppard
Infos de X
acheter sur Amazon
Sortie : juillet 2002
Genre : Hard Rock
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Now (03:58)paroles de Now
2. Unbelievable (03:58)paroles de Unbelievable
3. You're So Beautiful (03:31)paroles de You're So Beautiful
4. Everyday (03:08)paroles de Everyday
5. Long Long Way to Go (04:38)listenparoles de Long Long Way to Go
6. Four Letter Word (03:07)paroles de Four Letter Word
7. Torn to Shreds (02:56)paroles de Torn to Shreds
8. Love Don't Lie (04:46)paroles de Love Don't Lie
9. Gravity (02:33)paroles de Gravity
10. Cry (03:17)paroles de Cry
11. Girl Like You (02:49)paroles de Girl Like You
12. Let Me Be the One (03:29)paroles de Let Me Be the One
13. Scar (04:59)paroles de Scar
écouter : Ecouter l'album



Def Leppard

Def Leppard
Def Leppard
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Noises From The Cathouse
Noises From The Cathouse
2004

Chronique de Spellbound
Spellbound
1981

Tygers Of Pan Tang
Tygers Of Pan Tang
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni


Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: